Interventions

Philippe MATTHIS

Directeur Général Adjoint

PORT DE BRUXELLES

(Belgique)

Né le 2 janvier 1961, marié et père de trois enfants, Philippe MATTHIS est diplômé en droit (1984) et en affaires publiques et internationales (1985). Après avoir exercé la fonction d’avocat de 1987 à 1993, il est nommé au poste de Directeur commercial au Port de Bruxelles à la création de la société en 1993. Il devient directeur général adjoint du Port en 2009. Depuis juin 2010, il est également membre du Conseil d’administration de l’AIVP, le réseau mondial de villes portuaires, dont il assure le secrétariat.

Il est par ailleurs Président-fondateur d’une association s’occupant du transport de conteneurs humanitaires à destination de la République Démocratique du Congo. Passionné de vélo, il a organisé une vingtaine de raids en Europe et en Afrique.


Créer un terminal roulier urbain au coeur de Bruxelles

Thème : Smart Port Urbain | Ville(s) analysée(s) : Bruxelles
A Bruxelles comme dans bien d’autres villes portuaires, les synergies entre acteurs de l’aménagement urbain et autorité portuaires se renforcent autour de projets communs. Ainsi, le Port de Bruxelles a initié un projet de terminal roulier pour les voitures usagées en milieu urbain, en partenariat avec de nombreux acteurs locaux.
Au niveau portuaire, il s'agit de déplacer sur un site qui sera aménagé à cette fin, en fonction des contraintes techniques liées au type d'activités mais aussi des aspirations urbanistiques de la Région, les activités de commerce et de transport de voitures de seconde main à destination d'Afrique de l'Ouest actuellement implantées dans des quartiers urbanisés au sud de la ville.
Ce projet devrait permettre à la fois le transfert vers la voie d'eau des volumes actuellement transportés par camions jusqu'aux terminaux d'Anvers, avec de substantiels gains environnementaux et de mobilité (actuellement de l'ordre de 100 camions/jour) mais aussi de procéder à une rénovation urbaine d'envergure dans les quartiers de départ.
Une plateforme de concertation a été créée par l’autorité régionale et le Port de Bruxelles pour coordonner les actions des différents acteurs impliqués : représentants du secteur, autorités communales et régionales, acteurs de la planification urbanistique et acteurs opérationnels publics.
Le Port de Bruxelles a un rôle moteur dans ce projet par l'acquisition d'un nouveau site portuaire où les différentes fonctions du terminal pourront s'implanter : superficies de stockage sur plusieurs étages, surfaces de commercialisation et administratives, services annexes (hôtel, restauration,...). Cette approche veut créer une mixité de fonctions sur le site qui réponde à la fois aux besoins fonctionnels des professionnels qui s’y installeront et aux attentes de la Région de Bruxelles-Capitale d'intégrer le port dans la ville, conformément au plan directeur canal initié par le gouvernement régional.
Le Port intervient aussi activement, grâce à son expert en transport, dans la recherche d'une solution économiquement rentable de transport de ces véhicules par voie d'eau (type d'unité fluviale, système d'embarquement,...). Plusieurs solutions sont actuellement à l'étude, qui devront être validées par le futur exploitant du terminal, désigné sur base d’un appel à projet. Ce terminal pourrait ainsi voir le jour à l’horizon 2017.
Grâce à cette relocalisation des activités concernées vers le terminal de l’avant-port, les quartiers ainsi libérés pourront faire l’objet d’un réaménagement global concerté entre les propriétaires actuels et les acteurs publics locaux et régionaux de planification et d’aménagement du territoire, favorisant la création de logements diversifiés, d’équipements et d’espaces publics et au final d’un renouveau urbain.

Télécharger l'intervention

DUR_Actes_Matthis.pdf (Réservé aux participants de la conférence
et membres de l'AIVP)