Presentations

Stéphane RAISON

Président du Directoire

Dunkerque Port

(France)

Stéphane Raison, Ingénieur en chef des ponts, eaux et forêts, est Président du Directoire du Grand Port Maritime de Dunkerque depuis le 25 Juillet 2014.
Stéphane Raison (44 ans) était, depuis 2013, Président du Directoire du Grand Port Maritime de La Réunion, après en avoir été le préfigurateur pour sa mise en place, en 2012. Auparavant, Stéphane Raison était Directeur Général par intérim du Grand Port Maritime de Dunkerque (GPMD) entre août 2011 et mars 2012 ; Directeur de l’Aménagement et de l’Environnement du GPMD où il était directeur de projet pour la mise en place du terminal méthanier, aujourd’hui en fin de construction.
Stéphane Raison s’est particulièrement investi dans les domaines de l’économie circulaire et sur l’interface ville/port.
Stéphane Raison a été par ailleurs chef du service maritime et des risques à la DDE de Vendée.

Sylvie DELATTE

Directrice Stratégie, International et Portuaire

Communauté Urbaine de Dunkerque

(France)

De formation juridique, Sylvie Delatte est entrée à la Ville de Dunkerque, au Nord de la France, dans les années 1990 aux affaires économiques. Elle s'est rapidement intéressée au grand projet Neptune de reconquête des espaces portuaires (180 hectares) qu’a lancé à cette époque la ville de Dunkerque en lien avec l’Agence d’Urbanisme et de Développement de la région dunkerquoise. Elle a ensuite rejoint l’Agence d’Urbanisme au sein d’une équipe pluridisciplinaire pour élaborer et suivre la mise en oeuvre du projet de développement du territoire de l’agglomération dunkerquoise.
Puis, intéressée par l’échelle intercommunale, Syvie Delatte a intégré la Communauté Urbaine de Dunkerque pour s’occuper d’abord des relations internationales, de la direction de la stratégie et des partenariats, puis de la direction des relations portuaires au sein de la direction générale de l'attractivité et des affaires économiques. Cela lui a permis de travailler en étroit partenariat avec le port de Dunkerque sur le plan économique, urbain, socio-culturel..., partenariat qui s’est formalisé par la signature en octobre 2010 d’un accord cadre partenarial. Sylvie Delatte suit particulièrement les activités du cluster maritime français dont la CUD est membre et est également membre intuitu personae du laboratoire de la "blue society".

Dunkirk: An industrial story geared towards sustainability

Thème : Enterprise-driver Smart Port | Ville(s) analysée(s) : Dunkerque
Following the establishment of large industrial facilities between 1950 and 1990, beginning with the steel industry and moving on to petroleum products, nuclear energy and, finally, electro-intensive industries, Dunkirk has always known how to adapt itself to expectations in terms of energy. As host to the first nuclear power plant in France, the first large-scale oil depot, the first steel factory in France and Air Liquide's first production site, the next logical step for Dunkirk was to propose the establishment of a new energy space for the importation of LNG, not least because Dunkirk was part of a shift towards the third industrial revolution. Maritime transport in the SECA (Sulphur Emission Control Area) was going to enter the straights of the Pas de Calais and the EU was turning towards multi-energy points of entry for all modes of transport, particularly hydrogen.
A characteristic of the port was industrial ecology, putting the network of local businesses in symbiosis. Beyond providing LNG to a global market under construction (opening up of Shell Gas markets in the United States, development of large projects in Siberia and Mozambique), LNGs such as hydrogen represent a new fuel sources for ships and land transport. Moreover, the arrival of the methane terminal has provided a driving force in the area for innovation to launch research programmes on cryogenics. Innocold, a centre of expertise of cryogenics, focussing on industrial and economic development, was born in 2011 out of the desire to enhance cryogenics for industry, just as was done for waste heat several years ago in the context of projects such as DK6 power plant or district heating. The organisation carries out three types of activities: collaborative research, professional training and provides a platform for papers based on three themes linked to industrial cryogenics: materials, energy efficiency and industrial security.
This major positioning in a world undergoing energy transition allows it to bring together all the stakeholders in a complete investigation into a circular economy.

Download presentation

DUR_actes_Raison-Delatte.pdf (Only for delegates of the conference
and AIVP Members)