Interventions

Martina LEUCHT

Researcher

European Institute for Energy Research

(Germany)

The European Institute for Energy Research is a joint French-German research institute located in Karlsruhe, Germany, founded in September 2001 by Electricite de France (EDF) and the Karlsruhe Institute of Technology.

With more than 110 employees from 14 different nationalities, EIFER develops a multidisciplinary know-how around the topics of "Sustainable Cities" and "Distributed Energy", together with high level scientific and industrial partners, as well contributing to several national and European public funded projects.

Dipl.-Sociologist Martina Leucht graduated 2003 at Berlin Free University. Since 2007 she works as a researcher at EIFER focussing on research questions on the edge of energy technologies and society. Main topics in her projects have been social acceptance, stakeholder relations and communication processes in the context of technological innovations of local energy systems and "smart city" developments.


Le potentiel des "Living Lab" pour stimuler une innovation au service des "Smart Port Cities"

Face aux enjeux économiques, sociétaux et environnementaux que représentent les dynamiques ville-port actuelles, les villes portuaires doivent faire montre d’innovation et créer de nouvelles interfaces entre les personnes, les infrastructures et les ressources rares en vue d’atteindre une efficacité accrue dans l’organisation et le partage des flux, notamment de valeurs, d’énergies et de données.
L’utilisation croissante des technologies de l’information et des communications (TIC) au niveau de la ville et dans le cadre de l’activité portuaire permet de réunir les concepts de Smart Ports et de Smart Cities, associés à leur mise en oeuvre socio-technique, dans une approche commune de « Smart Port Cities ». S’appuyant sur le potentiel d’innovation des citoyens dans le cadre des Smart Cities, la démarche dite du « Living Lab » fait l’objet d’une remarquable diffusion, notamment au sein des villes européennes.
Un « Living Lab » est un écosystème d’innovation ouverte centré sur les besoins des utilisateurs qui intègre les processus de recherche et d’innovation au travers d’un partenariat Entreprises-citoyens-Autorités locales (Marc Pallot). Comment ces plate-formes d’innovation peuvent-elles aider les autorités portuaires et les administrations municipales à mettre au point des solutions économiques, sociales et techniques innovantes dans le but d’améliorer les fonctions portuaires et la qualité de vie urbaine, et ainsi favoriser l’acceptation par les parties prenantes d’une nouvelle imbrication du fait urbain et des opérations portuaires ? Cet exposé a pour objectif d’évaluer les stratégies et domaines d’action actuels des « Living Lab » à l’aune de leur potentiel d’intégration au concept de la Smart Port City. À l’appui d’exemples de ports maritimes européens « moteurs » ou, au contraire, « à la traîne », l’accent est mis sur les aspects liés à l’énergie dans les opérations portuaires (production, utilisation, stockage et approvisionnement, alimentation électrique des navires à quai, carburants alternatifs).