Interventions

Wouter JACOBS

Senior Research

RHV BV - Erasmus University Rotterdam

(The Netherlands)

Wouter Jacobs (PhD Management Sciences, Radboud University Nijmegen, the Netherlands) is a research fellow at RHV- Erasmus University Rotterdam in the Netherlands. In addition, he holds a guest professorship Economic Geography at Ghent University in Belgium. Research interests include global production networks, economic geography of knowledge-intensive (maritime) business services, commodity trading and the spatial economic evolution of port cities. His research has been published in various edited book volumes and academic journals. In addition Wouter has been involved in contract research for the Port of Rotterdam Authority, the OECD, Port of Amsterdam Authority, City of Rotterdam, the Dutch Ministry of Economic Affairs & Innovation and the Antwerp Chamber of Commerce.


Smart Port + Smart City = Smart Trade. Rotterdam et les échanges mondiaux de marchandises

Thème : La Smart Port City, approche globale | Ville(s) analysée(s) : Rotterdam
L’étude de cas que l’OCDE a effectuée en 2013 sur Rotterdam a révélé que le développement des services aux entreprises du secteur maritime constituait pour le port un potentiel sous-exploité de création de valeurs à l’échelle locale. Le port de Rotterdam est une référence mondiale bien qu’il doive poursuivre la construction de liens intelligents avec l’économie urbaine pour devenir un véritable centre maritime international. Les parties prenantes ont cependant commencé à mener des actions. En plus de PortVision2030, un projet concerté entre le Port et la Ville, la ville de Rotterdam s’est lancé dans un programme intitulé « Ville portuaire mondiale » dont l’objectif est de promouvoir les interactions entre le cluster des services aux entreprises du secteur maritime et le complexe industrialo-portuaire de Rotterdam. Parmi les premiers résultats concrets figurent la création de la communauté des services maritimes de Rotterdam. Dans le cadre du développement futur du centre de services maritimes et du port, Rotterdam a adopté une deuxième stratégie qui s’articule autour d’un thème largement ignoré tant par les aménageurs portuaires et les chercheurs que par les décideurs urbains : le rôle croissant joué par les « commodity traders » dans la chaîne logistique mondiale. La nécessité de s’y intéresser s’impose. Le négoce des marchandises a trait, d’une part, à la gestion des finances et des risques et, d’autre part, à la production, au stockage et à la distribution des produits. Mais ces deux types d’activités ne doivent pas nécessairement être regroupés. Par ailleurs, les traders créent de plus en plus de départements logistiques et font l’acquisition de biens portuaires dans le monde entier, même si leur activité demeure résolument « urbaine » : ils occupent des bureaux haut de gamme, recrutent des profils hautement qualifiés et attirent des sociétés spécialisées de services aux entreprises. Cette présentation démontre donc que la mise en œuvre d’une plate-forme de négoce Smart exige non seulement la construction du Smart Port mais aussi celle de la Smart City. C’est sur ce principe même que se fonde la stratégie de développement de la « ville portuaire mondiale » de Rotterdam.

Télécharger l'intervention

DUR_actes_Jacobs.pdf (Réservé aux participants de la conférence
et membres de l'AIVP)